Les derniers jours d’été à Madrid

Les derniers jours d’été à Madrid

En septembre, à la vue de la grisaille et des gros nuages apparaissant dans le ciel, j’ai eu comme une envie de prolonger encore un peu l’été ! Depuis quelques semaines, j’avais le projet de partir en famille afin de se retrouver et de profiter ensemble d’un voyage à l’étranger. La destination a vite été choisie quand nous avons consulté les prix des vols, ce serait la capitale espagnole, Madrid ! Billet d’avions réservés, logement choisi et planning préparé, nous nous sommes envolé depuis Toulouse pour une petite semaine de vacances.

Une ville surprenante

J’ai depuis toujours une passion pour la culture et la langue espagnole. C’est un pays qui m’attire tout particulièrement pour ses couleurs, son ambiance , sa gastronomie, son histoire et bien évidemment son soleil ! Concernant la péninsule ibérique et ses merveilles, je n’ai eu jusque-là l’occasion que de voyager en catalogne, avec la belle Barcelone, Gérone et les diverses villes côtières. J’ai donc pu, le temps de quelques jours, visiter la magnifique ville de Madrid et faire découvrir un petit bout de la culture espagnole à mon frère et mes parents.

L’appartement que nous avions choisi via Airbnb était idéalement situé dans le quartier de Los Austrias, à seulement quelques pas de la Plaza Mayor et du Palacio Real. Dès les premières minutes de balade en ville on se rend compte que Madrid est une ville pleine de vie et de mouvement ! Madrilènes (habitants de Madrid) et touristes se confondent et forment une joyeuse foule.

Mon coup de coeur de cette première journée fut sans aucun doute le magnifique Temple de Debod. Il s’agit d’un authentique temple égyptien ! Oui, oui, un temple égyptien à Madrid : dépaysement assuré. Situé sur une petite colline et dans un très beau parc, le lieu m’a semblé magique, presque surréaliste. Nous avons eu la bonne idée de s’y rendre en fin de journée et avons pu profiter des derniers rayons de soleil avant de voir ce dernier se coucher. La photo parle d’elle-même.

IMG_8982

photo1-01

De l’ambiance espagnole au calme d’El Retiro

Le lendemain, au petit matin, nous avons visité à notre rythme le quartier de Lavapiés et et ses ruelles colorées encore vides.  Moins touristique et plus populaire, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir tous ces petits magasins aussi différents les uns que les autres. Il s’agirait selon les Madrilènes du quartier des origines de Madrid. C’est un lieu aux multiples cultures, très cosmopolite et attachant !

Nous avons mangé le midi dans un “vibrant bar-resto”, Taberna Alhambra, au coeur du quartier de Las Letras, non loin de la Plaza de Santa Ana. Entre les cris des serveurs vers les cuisines et les bavardages des clients, nous avons pu déguster de très bonnes tapas. Petit coup de coeur pour les tartines de fromage de chèvre frais accompagnées d’un coulis de fruit rouge ou de baies : un délice ! Une adresse pour manger en ambiance et une déco aux airs andalous.

L’après-midi, petit moment de calme et déconnexion du bazar urbain au Parc del Buen Retiro. Un immense parc où il fait bon se promener et où l’on peut venir se ressourcer après la visite des musées et de la ville. Un vrai bol d’air !

IMG_9042.JPG

IMG_9476.JPG

IMG_9043.JPG

Milles et unes fourmies

Après une escale à Tolède d’une journée, dont je vous parlerais dans un futur article, mon frère et moi avons voulu découvrir la nuit madrilène. A voir : la Plaza Mayor de nuit ! Une multitude de personnes, des jeunes et des moins jeunes, des familles et des enfants, assis dans l’herbe profitent de la température agréable de la soirée dans un brouhaha fantastique.  Après un petit verre, nous avons profité de notre soirée à la discothèque Joy Eslava. Dans cet ancien théâtre reconverti en boîte de nuit, des jeunes de toutes les nationalités viennent se déhancher jusqu’au bout de la nuit ! Attention les prix des consommations sont un peu excessifs.

Après une bonne nuit de repos, nous avons pu nous replonger le dimanche en fin de matinée dans l’ambiance fourmillante de la ville en nous dirigeant vers le Rastro, le plus grand marché aux puces de Madrid. Si vous souhaitez dénicher un souvenir un peu spécial, c’est le lieu où il vous faut vous rendre ! On y trouve des petits stands en tout genres : vêtements, vieux objets et vieux meubles, CD, lunettes de soleil… le choix est large.

Vélo fleuri

IMG_9031

“Goal, goal, goal, goal, goal, goal, goooaaaal !”

Pour notre dernière journée, nous avions acheté des places pour visiter le mythique stade Santiago Barnabeu du Real Madrid et son musée. Je ne suis pas une grande fan de football, mais j’ai voulu accompagner mon frère pour qui, contrairement à moi, le foot est une véritable passion. Le stade est en effet impressionnant et le musée, avec ses vitrines et ses multiples écrans nous entraine très facilement dans l’histoire de ce grand club et de ses joueurs. Une étape obligatoire pour les footeux de passage à Madrid !

IMG_9520.JPG

Un peu d’art avant de rentrer …

Enfin, après un repas assez simple mais copieux à La Cajita de Nori, dans le quartier de Malasaña, nous nous sommes dirigé en fin de journée vers le Musée Centre d’Art Reina Sofia pour profiter des horaires gratuits de 19h à 21h. Un peu fatigué, nous souhaitions principalement voir le célébrissime tableau de Picasso, Guernica. Finalement, nous nous sommes également perdu dans les différentes salles du deuxième étage du musée, attirés par les oeuvres de Miró, Dalí, Masson et bien d’autres.

Dans ma tête résonne encore les cris espagnols et les bruits de la ville. Le goût de la sangria est encore présent sur le bout de mes lèvres et ma peau blanche a prit quelques couleurs. Madrid est une merveilleuse escale pour prolonger encore son été de quelques jours avant la rentrée !

IMG_8939

IMG_9092

IMG_9561

IMG_9006

IMG_9597

IMG_9505 (1)

Notes :

J’ai trouvé la plupart des adresses et conseils dans Le Routard de Madrid édition 2017/18 que j’avais acheté au préalable pour une petite dizaine d’euros. Il s’est révélé être très utile autant avant le voyage, que pendant et après pour vous préparer cet article. Je vous conseille également une fois sur place de vous rendre à l’office de tourisme Plaza Mayor où l’on vous donnera un plan touristique de la ville, très utile pour repérer les différents lieux et monuments à visiter.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :