“Mirages & miracles” : voyage numérique et poétique

“Mirages & miracles” : voyage numérique et poétique

Cela fait déjà presque un mois, depuis le 10 mars 2018, que l’exposition Mirages & miracles de la compagnie Adrien M & Claire B s’est installée à la Scène Nationale d’Albi. Sur les conseils de plusieurs personnes, j’ai enfin trouvé un moment cette semaine pour aller la voir. Le ticket promet un “dépaysement technologiques et poétique“, et c’est tout à fait ce que j’ai ressenti dès les premières minutes dans la salle d’expo.

La compagnie Adrien M & Claire B crée des formes allant du spectacle aux installations dans le champ des arts numériques et des arts vivants. Elle est co-dirigée par Claire Bardainne et Adrien Mondot. Leur démarche place l’humain au centre des enjeux technologiques, et le corps au coeur des images, avec comme spécificité le développement sur-mesure de ses outils informatiques. Ils poursuivent la recherche d’un numérique vivant : mobile, artisanal, éphémère et sensible.

Des oeuvres qui bougent !

L’exposition se divise en deux grandes étapes. Pour la première, on nous confie une tablette avec laquelle nous partons de sitôt découvrir les oeuvres. Aux premiers abords, l’exposition se présente simplement : une série d’illustrations composées de centaines de petits traits, de dessins de pierres et de réelles pierres. C’est en plaçant la tablette devant les oeuvres que, “Oh, miracle !”, elles se mettent à bouger et à vivre. Il s’agit en réalité de dessins augmentés. Sur notre écran, de petits personnages apparaissent et dansent sur les pierres, une pluie d’étoiles tombe sur la lune et de longues algues poussent sur les petites “planètes”. Ces espaces imaginaires viennent épouser le réel pour faire surgir une forme d’animisme numérique. On est à la frontière entre la fiction et la poésie, l’illusion et la réalité. Le visiteur devient spectateur et interagit directement avec l’oeuvre.

Au fond de la salle d’exposition, on découvre quelques illusions holographiques qui m’ont particulièrement hypnotisée. Le déplacement numérique de petites bulles autour de pierres bien réelles ou la pluie d’étoiles tombant sur d’étranges objets translucides sont particulièrement reposants.

 

Voyage dans un autre univers grâce à la réalité virtuelle

Dans la deuxième partie de l’exposition, on nous propose de poursuivre notre visite en enfilant un casque de réalité virtuelle. Une médiatrice m’explique le concept et me voilà partie en voyage pour un peu plus de deux minutes. C’est la première fois pour moi que je teste la réalité virtuelle. Les premières secondes sont un peu déstabilisantes : on se retrouve au milieu d’un univers infini taché de multitudes de petites étoiles lumineuses. Puis, un premier personnage graphique apparaît à côté de moi. Je bouge et adapte mes mouvements dans le cube pour interagir avec le personnage et, petit à petit, de nouveaux personnages apparaissent comme des fantômes autour de moi. Ils dansent et sont de plus en plus nombreux me traversants même parfois à leur passage. Enfin, tous commencent à s’envoler les uns après les autres : un spectacle magnifique et une expérience étonnante.

 

J’ai eu la chance de pouvoir également tester la deuxième installation en réalité virtuelle. Il s’agissait dans ce cas-là d’un casque avec écouteurs nous plongeant encore plus dans un univers parallèle et nous permettant également de voir nos mains de façon dématérialisée. On se retrouve assit pendant deux minutes devant une pierre de taille moyenne. Avec le casque, cette pierre se compose de milliers de petites particules de lumière. En les touchant, les particules se mettent à voler autour de nous. Nos mains permettent de déplacer cette nuée de lumières comme on le souhaite. Là encore, l’expérience est transportante !

J’ai employé plusieurs fois le mot “expérience” parce que l’exposition Mirages & miracles en est réellement une ! J’ai particulièrement apprécié le rôle donné au visiteur qui participe activement au mouvement des oeuvres grâce à la tablette ou au casque de réalité virtuelle. C’est une exposition qui s’adresse à tous les âges. Elle est particulièrement ludique pour les enfants qui sont déjà familiarisés aux nouvelles technologies et pour qui découvrir des oeuvres par ce biais-là peut véritablement être attractif. Un autre point positif : le prix. L’entrée normale est à 5 €, et 3 € en tarif réduit. Vous avez jusqu’au 8 avril pour tenter le voyage !

 

Instagram : Adrien M & Claire B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :